Les thaumetopoea pityocampa

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La chenille processionnaire est la larve du papillons de nuit qui pondent les œufs dans les arbres résineux tel que les pins mais pas seulement.

Cet insecte est connu pour le mode de déplacement de ses chenilles en file indienne. Elles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins mais aussi de cèdres, provoquant un affaiblissement important des arbres.

Les processionnaires du pin sont brunes avec des taches orangées. Recouvertes de poils, leur pouvoir urticant  provient d’une fine poussière qui se détache de plaques situées sur le dos et la partie postérieure de la chenille.

Le cycle biologique de cet insecte est annuel. On peut le présenter schématiquement en 8 étapes :

cycle biologique processionnaire du pin

1. A partir de mi juin, un soir d’été, les papillons de la processionnaire sortent de terre. Mâles et femelles s’accouplent, puis les mâles meurent un ou deux jours après.

2. La femelle s’envole et dépose entre 70 et 300 oeufs sur les aiguillede pin. Puis elle meurt à son tour.

3. Les chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte. Elles se nourrissent avec les aiguilles du pin, et sont reliées entre elles par un fil de soie.

4. Au cours de leur croissance, les chenilles changent de couleur et se couvrent de plus en plus de poils (jusqu’à 1 million).

5. Les chenilles construisent un abri en soie en automne, sur la branche d’un pin. Elles passent l’hiver dans cet abri, et ne sortent que la nuit pour entretenir leur nid et se nourrir.

6. Au printemps, la colonie conduite par une femelle quitte l’abri et se dirige vers le sol. C’est la procession de nymphose : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longue file. Une file peut compter quelques centaines de chenilles. Au bout de plusieurs jours, elles s’arrêtent dans un endroit bien ensoleillé et s’enfouissent dans le sol.

7. Deux semaines plus tard, toujours dans le sol, les processionnaires tissent des cocons individuels et se transforment en chrysalides. Elles restent dans cet état pendant plusieurs mois (ou parfois plusieurs années selon les régions).

8. Au bout de quelques mois, chaque chrysalide se métamorphose en papillon, toujours sous la terre. Et puis, un soir d’été, les papillons sortent de terre…

 

Techniques de lutte

Dates de lutte processionaire du pin

 

ATTENTION ! Quelle que soit la méthode envisagée, ne prenez pas de risques inutiles.

Consultez les professionnels agréés qui sauront vous proposer la solution la mieux adaptée à votre situation. Ils possèdent les équipements pour se protéger lors de la lutte mécanique et/ou pulvériser l’insecticide sur de grandes hauteurs.

Pour plus d’information consultez France-chenilles.

Symptômes sur le chien et le chat:

En contact avec la peau ou les muqueuses, lrs poils urticants de la chenille ont un effet similaire à celui de centaines de micro piqûres. Cela déclenche une réaction de type allergique.

L’animal cherche à se lécher et répand les poils sur sa langue qui subit le même sort. On constate une très forte salivation de l’animal.

Les deux plus gros dangers :

  • une réaction allergique violente qui peut gêner la respiration et  tuer l’animal
  • la nécrose de la langue qui empêchera l’animal ne se nourrir

Ne manipulez pas votre animal sans mettre des gants

Amenez d’urgence votre animal chez un vétérinaire

pour plus d’information consultez conseils véto